alan-roura-sur-la-rolex-fastnet-race

Alan Roura sur la Rolex Fastnet Race

03.08.2021


Près de six mois après avoir bouclé son deuxième Vendée Globe et deux mois après sa dernière régate à Genève, Alan Roura fera son retour à la compétition en mer ce dimanche. Le navigateur intègrera l’équipage suisse de la « Roesti Sailing Team » à l’occasion de la Rolex Fastnet Race, dans la catégorie des Class40.

Course de légende et rude concurrence seront au programme d’une reprise, pas vraiment en douceur, pour Alan Roura. Après un second tour du monde en solitaire en début d’année puis 24 heures sur le lac Léman, à l’occasion du Bol d’Or Mirabaud, la plus grande régate en bassin fermé du monde, en juin dernier, le Genevois participera cette fois à la course à la voile rassemblant le plus grand nombre de bateaux au monde. 500  voiliers seront ainsi sur la ligne de départ de la Rolex Fastnet Race, ce dimanche 8 août, au large de Cowes, sur l'île de Wight, au sud de l’Angleterre. Dont 39 Class40, catégorie de Banque du Léman, dont Alan fera partie de l’équipage aux côtés de Valentin Gautier et Simon Koster, duo 100% suisse de la « Roesti Sailing Team », et d’Alan Pennaneach de la voilerie North Sails. « La Fastnet est une course légendaire, c’est toujours excitant d’y participer, s’enthousiasme Alan. Après l’avoir courue en IMOCA, je reviens en Class40, je trouve ça intéressant de la découvrir sur différents supports. Les régates en équipage sont toujours très enrichissantes, d’autant plus à bord d’un bateau de type scow, ce qui sera presque une première pour moi. Je vais essayer de ne pas faire trop de bêtises ! » 

« Je me réjouis d’intégrer la Roesti Sailing Team le temps d’une nav’ »

Valentin et Simon, qui se préparent pour la Transat Jacques Vabre en fin d’année, affichent de hautes ambitions pour leur première participation à la mythique course du Royal Ocean Racing Club (RORC). Au sein d‘un plateau particulièrement relevé, comptant pléthore de bateaux de dernière génération, les « Roesti » n’ont pas peur et se réjouissent tous deux de naviguer, pour la première fois, avec leur compatriote. « C’est un excellent marin, et aussi un pote, confie Valentin. Sa participation à nos côtés est cohérente avec notre objectif de naviguer avec un maximum de régatiers suisses. » Plaisir partagé par Alan, heureux de retourner naviguer en attendant de relancer son futur projet : « On se connaît depuis un bon bout de temps avec Simon et Valentin, on a déjà couru les uns contre les autre mais jamais ensemble. Je me réjouis donc d’intégrer la Roesti Sailing Team le temps d’une nav’. J’espère que nous réussirons à tirer notre épingle du jeu malgré le manque d’entrainement et, surtout, à prendre beaucoup de plaisir ! »

Le parcours

Départ depuis la baie de Cowes 
Contournement du mythique rocher du Fastnet et son phare au sud-ouest de l'Irlande 
Arrivée en baie de Cherbourg



OFFICIAL SPONSOR