vendee-globe-jour-15

Vendée Globe - Jour 15

4 Tage


« Sunday, bloody sunday ! Hooooo hooooooo ! » U2, pour ceux qui n’auraient pas reconnu… Je m’imagine un dimanche en bord de mer, café terrasse, vue sur le Brésil, au loin. Les yeux encore collés car le nuit a été bonne, autant en sommeil qu'en performance. 

La Fabrique s'est dérouillée un coup et on a tenu une très bonne moyenne. J’ai bon espoir de recoller aux copains de devant. Hier j'ai passé la journée a régler le bateau, remplir les ballast, les vider, prendre et re-balancer 5 fois un ris… Bref : « action, réaction ! » Du coup, cette nuit j'ai laissé faire le bateau et figurez-vous qu'il s'en est très bien sorti. Il n'a finalement pas besoin de moi ce petit.

Je suis a environ 30 milles de Romain, je ne vais pas le lâcher : « S’il va sur l'autoroute il est mort, on a plus de puizzance ! » Oui je suis en mode Taxi… 

Je commence à trouver ce bord un peu long. Ça fait des jours et des jours qu'on est avec un vent qui vient de bâbord, avec toujours la même gite. Du coup j'ai l'impression d'avoir une partie de mon corps paralysé. 

Toujours pas de casse à bord, je touche du bois pour que ça ne dure pas : j’ai envie de bricoler moi ! Sacrée équipe, vous avez fait du trop bon boulot les mecs. On va m'enlever mon surnom de MacGyver si ça continue ! Je vais aller mettre deux ou trois coups de marteau pour m'occuper dans les prochains jours !  


Photo © Alan Roura / La Fabrique - VG2020



OFFICIAL SPONSOR