alan-le-17-novembre-2018
17.11.2018

Appelé par l'organisation de la Route du Rhum - Destination Guadeloupe ce samedi matin à 11H, Alan Roura restait incertain quant à sa date d'arrivée mais avait hâte d'en finir avec une transatlantique qui aura autant épuisé La Fabrique que le marin.



« On approche du but ! Ça va venir vite ! Les conditions sont un peu compliquées à gérer car je n’arrive pas à faire route directe sur la Guadeloupe… J’aimerais bien mais le vent a décidé de ne pas être avec moi pour le moment, mais ça va venir (rires).

Cette nuit, il y avait de la lune et c’est super de naviguer dans ces conditions. On se réjouit tous d’arriver car ça commence à tirer sur le bonhomme. Ce fut une Route du Rhum bien sollicitante, avec des alizés bien musclés et variés : vivement la terre, même si je suis vraiment très bien en mer, avec des nuits magnifiques, pleines d’étoiles. Même si on a un peu de peine à voir les grains à travers tout ça. Je suis bien en mer mais il est temps d’arriver, autant pour le bonhomme et le bateau, on a bien tiré sur les deux !

Si tout va bien, je devrais atterrir sur la Tête à l’Anglais lundi au petit matin. »

Photo d'illustration © Christophe Breschi / La Fabrique Sailing Team