alan-le-9-novembre-2018
09.11.2018

À la vacation de 11H ce vendredi, Alan confiait à l'organisation de la Route du Rhum qu'il subissait actuellement un véritable casse-tête météo.


« Ça va, ça va, dans la molle depuis jeudi et une forte houle, compliqué d’avancer, compliqué pour les nerfs ! J’essaye de faire avancer le bateau du mieux que je peux et que le pilote tienne, mais c’est vraiment pas simple. 

La nuit les voiles claquent beaucoup, mais j’ai l’impression que le vent revient petit à petit, mais c’est drôle, je n’ai rien de ce que la météo annonçait : je suis sur le bord inverse, pas du tout sur le même angle. C’est un peu le Pot au Noir mais sous le soleil ! Je suis tribord amures alors que je devrais être bâbord ! 

L’idée c’est d’aller chopper les alizés le premier pour essayer de récupérer un peu l’avance que j’avais sur ceux de derrière. C’est pas simple, pour le coup les foils ne m’aident pas dans la molle ! 

Trois Finot qui se tirent la bourre, c’est joli, en plus ce sont de très bons marins donc faut cravacher, faut se battre. Maintenant faut que j’arrive à les contrôler. » 

Image d'illustration © Christophe Breschi / La Fabrique Sailing Team