carnet-de-bord-jour-14

Carnet de bord - Jour 14

19.11.2017

Bonjour à tous, nous sommes dimanche, nous voilà vraiment dans les eaux brésiliennes.

La nuit n'a pas été de tout repos, loin de là ! Un vent assez serré de 18 noeuds en moyenne. Des conditions dures pour la vie à bord, à 70° du vent. Dur pour le moral aussi car rien à faire, Generali va plus vite. C’est dur à accepter mais leur bateau est plus performant. Ils pourrait ne nous rester que nos yeux pour pleurer, mais le moral est là, alors on s’accroche, et même s’il nous manque de l’expérience à bord de La Fabrique, ce n'est pas fini !

Vivo a Beira n’est pas loin non plus, il avance bien aussi le cochon, ça sent la fin de course torride et pleine de stress ! Il faut croiser les doigts pour qu'on arrive à prendre encore quelques milles à Isa et Pierrot ! Si on a du vent portant, on a nos chances…

Sinon à bord tout va bien, à part une belle fuite d'huile de vérin de quille. Hummmmmm, le bateau était bien gras. Et le capot de pont s'est ouvert tout seul ce matin, donc environ 300 L d'eau embarqué dans la soute à voiles !

Je pense qu'on commence à être aussi très fatigués. Mine de rien, on n’a rien lâché depuis le départ et la fatigue nous rattrape.

Une excellente journée à vous ! 

A & F

Image du bord © Alan Roura / Frédéric Denis / La Fabrique