carnet-de-bord-jour-3
08.11.2017

Ici tout va bien, petit empannage ce début d’après-midi pour aller chercher le Sud, la chaleur, mais aussi le Brésil. Le vent s'est calmé, mais ça ne va pas durer, on attend jusqu’à 25 noeuds fichier cette nuit, toujours au portant. Sous spi, La Fabrique glisse bien, on sent la chaleur arriver petit à petit.

On n’a pas eu le temps de grand chose depuis le départ, même manger est devenu compliqué et on n’a toujours pas eu le temps de se prendre un café ! Racing mood !!!!

Le bateau va vraiment bien, je pense qu'on commence à comprendre comment il marche petit à petit. Ce qui est sûr, c'est qu'il faut tirer dedans et qu'il encaisse très bien. C’est une merveille. Mais je trouve que dans le petit temps, et surtout au près, nous avons un gros déficit de vitesse que nous essayons de récupérer au fur et à mesure de la course.

À bord la vie est belle, on se relaye toutes les 3 heures, de jour comme de nuit. Suivant les conditions ce n'est pas simple, on regarde celui qui est dedans à ronfler dans la banette à se dire : « Je rêve d'être à sa place !!!! »

Ici, il est l'heure de se faire un petit truc à manger, alors on vous souhaite une superbe soirée. À plus les copains !

Image du bord © Alan Roura / Frédéric Denis / La Fabrique