defi-azimut-48h-on-ne-volera-plus-jamais-de-depart

Défi Azimut - 48H : « On ne volera plus jamais de départ ! »

21.09.2019

L’IMOCA La Fabrique termine quinzième des 48H Azimut, parcours de 665 milles dans le golfe de Gascogne, au terme d’une remontée éprouvante. Après avoir volé le départ et contraints de couper la ligne une seconde fois, Alan Roura et Sébastien Audigane ont en effet travaillé sans relâche à remonter une flotte, vite échappée dès les premiers milles. Ils remontent finalement six places après 2 jours 2 heures 40 minutes et 33 secondes de mer. Réactions à chaud au ponton.

« C’était un super bon entraînement pour la Transat Jacques Vabre. On a pu naviguer au contact de plein de bateaux différents, on a fait tout le jeu de voiles, on s’est bien rodés pour les manoeuvres ! Et l’entente est toujours aussi bonne à bord. 

On a eu une météo compliquée, les fichiers n’étaient pas d’accord entre eux, on a parfois eu du mal à prendre nos décisions. La bonne nouvelle, c’est que La Fabrique a bien marché dans la molle. 

Par contre, ce qui est sûr, c’est qu’on ne volera plus jamais de départ : faire-demi tour et changer les voiles pour repartir, c’est se mettre dans le rouge dès le départ ! La flotte a bénéficié d’un système météo différent dès le début, c’était frustrant d’être encore freinés sous le vent de l’île de Groix quand la plupart des bateaux filait déjà vers le Sud. Mais au moins ça nous a obligés à attaquer et - même si on aurait aimé remonter encore quelques places - on ne s’en sort pas trop mal. C’était cool, on va bien dormir ! »


Photo © Yvan Zedda / Défi Azimut