mardi-6-novembre-jour-2
06.11.2018

Bonsoir à tous ! Ici, comme vous vous l'imaginez, c'est la grosse tempête. À l’heure où je vous écris, j'ai un bon 45 noeuds de vent et des vagues d'un autre monde. Ma petite Fabrique tient le coup, plus que moi d’ailleurs !

Je tiens bon, mais j’ai l'impression que ça ne va jamais s’arrêter. Je fonce, sans vraiment savoir quand on va réellement sortir de cette m… Et en même temps, je n'arrive pas à croire que je suis là où je suis. Je préfère même ne pas y penser et rester concentré sur ma course. C'est déjà une superbe victoire d'être toujours en course, alors à cette place totalement incroyable ! 

Je suis avec les meilleurs skipper de course au large ! Bah purée, le p’tit Suisse a quand même bien évolué ! J’en chialerais  en écrivant ça tellement je suis fier d'avoir réussi mon pari. Monter un projet d'enfer, avec une équipe incroyable et faire de ce bateau de 2007 une vraie machine de guerre. 

Maintenant, c'est à moi de jouer et de ne pas perdre la route de vue. Il y a beaucoup de casses sur les autres bateaux, j’ai une grosse pensée pour Isa, Armel et j'en passe, car encore une fois, la course au large ne fait pas de cadeaux. 

Il est l'heure d'essayer de prendre mon premier vrais repas depuis le départ ! 

Photo d'illustration © Christophe Breschi / La Fabrique Sailing Team