route-du-rhum-jour-14

Route du Rhum - Jour 14

18.11.2018

Ces derniers milles sont les plus intenses en stress de toute ma vie. Je crois que ça y est, je suis devenu un vrai coureur au large : j'ai besoin d'être devant.

Quand je regarde le GPS qui affiche un cap au 284°, c'est forcément un signe ! Il y en a qui ne trompent pas, celui-là ne peut être là la que pour me rappeler qu'il y a 5 ans, j'étais là aussi, sur mon Mini n°284. Depuis, les années ont passé, mais je suis toujours là, à chercher les frissons que l'océan nous donne. 

L’envie d'aller toujours plus loin, toujours plus vite. Rien ne m'arrêtera. Me voila à 100 milles de voir la terre et c'est une victoire pour moi. Terminer la Route du Rhum ! Course mythique ? Oui. Dure ? Ah ça oui... Quatre ans plus tard, je laisse derrière moi cette expérience qui fait que je suis là aujourd'hui. Se renforcer en tant qu’homme, c'est aussi prendre des bâches, se faire mal. 

J'ai envie de crier de joie, mais la course n'est pas encore terminée. En plus, j'ai un bateau à mon cul qui essaie de me faire voir qu'il a son clignotant, prêt à me doubler. Alors je vais attendre demain pour fêter ça réellement. Aujourd'hui je suis un homme tendu, mais heureux. 

Image d'illustration © Christophe Breschi / La Fabrique Sailing Team